Nouvelle-Calédonie

24 septembre : Vive les week-ends de 4 jours

 

Bascule du vent à l'ouest, cap à l'est vers la baie de Prony. On étrenne le spi qu'on s'est enfin offert.

 

 

Week-end en famille, avec balade à pied et en annexe dans les paysages de mangrove et de maquis minier.

 

 

 

 

 

 

Baignade dans les sources d'eau chaude et en rivière. Elle est encore fraîche, mais Théo prend son premier bain de pieds. 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

Et retour sous spi avec le retour du vent au sud-est... On en profite jusqu'au bout !

  

 

15 août : Foire de Bourail

 

Le week-end du 15 août, c'est la foire de Bourail.

On commence par un détour par le parc des Grandes Fougères pour un accrobranche entre les kaoris et les niaoulis.

 

 

 

 

 

 

 

Puis visite aux cow-boys de Bourail,on se régale avec le rodéo.  

 

 

 

11 août 2015 : en plein coeur de l'hiver

Les températures ont baissé, le week-end, on alterne sorties lagon et balades hors de la ville.  

 

Week-end sur le lagon, mouillage à Mbé Kouen, un îlot près de la barrière de corail, et barbecue à Mbo, île tout en longueur, protégée par son petit lagon.

 

 

 

 

 

Théo découvre le Grand Sud avec une rando sur le chemin de fer des Japonais, dont il ne reste que les traverses, le long de la rivière aux pirogues. Baignade pour les courageux dans les trous d'eau... elle est fraîche !

 

 

 

 

 

Petite balade le long de la Dumbéa, on sort les vélos.

 

 

 

Et belle participation de Léa à son premier cross, avec la troisième place de la circonscription de Nouméa, avant la finale territoriale à La Foa, où elle termine 12ème, parmi des enfants venus de toute la Nouvelle-Calédonie !

 

 

 

26 juin 2015 : nouvelles des dernières semaines

 

Quelques nouvelles des dernières semaines

 

A J-2, baignade à la Dumbéa, aux trous aux nurses, notre jaccuzi naturel

 

 

Théo à J+1, merci Eric pour la photo !

 

 

Matthieu et Léa profitent des vacances pour un stage de voile... vent établi autour de 20 noeuds, rafales à 30, de la houle et de la pluie pour les deux premiers jours, mais ils ont adoré !

 

 

 

 

 

Première sortie sur le lagon pour Théo, avec sieste à l'îlot Maître

  

 

 

 

 

 

 

  

Et le 161ème anniversaire de Nouméa, avec le lâcher de lanternes

 

 

 

 

 

Retour sur l'été austral

Eol en marina, on alterne cette saison les sorties sur le lagon et les randonnées.

 

Randonnée sous les éoliennes de Plum, ça grimpe !

 

 

Ilots Bailly et Charron, au pied du Mont-Dore, en compagnie des Pollen

 

 

 

Les marmites du diable sur la Dumbea, avec la Loupiote

 

 

Barbecue à l'Ilot Maître

 

Chasse aux oeufs à Pâques sous le banian à l'Ilot Amédée

 

L'été est maintenant terminé, les températures descendent, et la Loupiote poursuit sa route vers l'Asie. 

Quant à l'équipage d'Eol, il attend son nouveau matelot...

Avril 2015 : Vacances à Hienghène en photos

On laisse passer Solo qui sera la dernière dépression tropicale de la saison cyclonique 2015, et on profite d'une semaine complète de beau temps pour aller camper à Hienghène retrouver les Ouistitis qui ont leur bateau dans la marina, en compagnie de la Loupiote, qui s'apprête à quitter la Nouvelle-Calédonie pour l'Asie.

 

Sur la route

 

La Poule de Hienghene

 

 Les roches de Lindéralique

 

 

 

La plage du billet de 500

 

 

Le bac de la Ouaième

 

Les cascades de Tao et de Colnett

 

22 octobre : Ile des Pins

De l'île Ouen, départ avec Ouistiti à l'étale de marée haute pour le canal de Woodin. Les alizés qui se sont renforcés soufflent pile dans l'axe du canal, nous tirons une dizaine de bords avec deux ris dans la grand'voile et quelques tours dans le génois, aidés heureusement par le courant sortant sur la fin.

 

Mouillage à Bonne-Anse, à l'extrémité de la baie de Prony. On en profite pour aller voir de près le phare du cap N'Dua, qui balise la passe de la Havannah, et repérer les premiers récifs sur la route de l'île des Pins.

 

 

 

Départ à l'aube, avant la bascule du vent au sud-est, un long bord de près nous emmène presque à l'entrée de la baie de Kuto.

Sur l'île des Pins, nous redevenons touristes : baignade à la plage de Kuto, on flâne dans la baie de Kanumera, en choisissant un jour sans paquebot australien (un jour sur deux...). Les enfants s'éclatent dans les vagues de la bien-nommée baie des rouleaux. Puis stop jusqu'au marché de Vao pour se réapprovisonner en frais, à 4 enfants et 4 adultes dans la benne des pick-ups !

 

 

 

 

Re-stop jusqu'à la baie de St-Joseph, à partir de laquelle on remonte en pirogue à voile la baie d'Upi et ses étonnants rochers qui semblent posés à la surface de l'eau, et marche en sous-bois jusqu'à la piscine naturelle. 

 

 

  

 

 

 

 

Malgré le peu de véhicules sur la route, un pick-up nous prend encore en stop pour refaire les 19 km en sens inverse jusqu'au mouillage, sympa !

On monte aussi en haut du pic Nga, 262 m au-dessus du niveau de la mer, avec descente par les crêtes jusqu'aux vestiges du bagne. Une belle balade avec une vue panoramique sur toute l'île.  

 

 

15 octobre : Ile Ouen, baie de la Tortue

Grande plage de sable, des tortues et un dugong au réveil, une belle balade jusqu'à l'antenne au sommet du mont Nogoungoueto avec vue plongeante de tous les côtés de l'île Ouen. Pas mal pour un début de vacances, d'autant que nous avons été rejoints hier par Ouistiti, avec qui nous allons maintenant pousser jusqu'à l'île des Pins.

 

 

 

 

Deux semaines de vacances avec les enfants, de quoi profiter un peu du lagon avant la saison cyclonique. On commence par l'îlot Bailly, au pied du Mont Dore, en compagnie de Pollen, avec balade dans la mangrove pour faire le tour de l'île. Barbecue sur la côte au vent pour échapper à la foule (toute relative) du dimanche sur les îlots proches de Nouméa.

 

Après Bailly, un petit bord de près jusqu'à la baie Uié, très encaissée, sous les éoliennes. On remonte la rivière en annexe avant de renoncer par manque de fond. On poursuit à pied dans la forêt jusqu'à rejoindre une jolie cascade. C'est complètement sauvage, juste un tuyau de captage qui nous montre qu'il doit y avoir des habitations quelque part.

 

27 août : les vacances d'hiver

Un peu de retard sur le blog... En mai-juin, visite de Papou et Mado avec qui nous avons notamment fait une escapade sur la côte est vers Houailou et Poindimié et quelques jours sur le lagon. En juillet, petit événement pour nous, une démarche à la douane pour mettre fin à notre situation de transit... c'est officiel, on va rester un peu, malgré le froid de l'hiver... On a ressorti les couettes, les chaussettes, les polaires pour affronter les basses températures (18° au petit matin à Nouméa...)

Au mois d'août, nous avons accueilli à bord Armelle, Antoine, Coline et Noé, pour leur première visite depuis notre départ de France. Nous sommes toujours à la marina de Port du Sud, ce qui permet un peu plus de confort pour les terriens. Ils ont même le droit d'ouvrir le frigo sans surveillance et de faire la vaisselle à l'eau douce... Certains visiteurs n'en reviendront pas !

Au programme, de bonnes soirées passées ensemble les semaines où on travaille, et une semaine de vacances en commun.

 

 

Petite navigation vers l'îlot Amédée, 12 milles sur le lagon, au près par un petit 20 nœuds de vent, avec de bons creux et un bateau bien chargé : sportif ! On n'a pas trop entendu les enfants pendant le trajet... On passe ensuite deux jours à Signal, où on a l'îlot pour nous tout seuls... snorkelling, barbecue,… Les enfants retournent à l'état sauvage et recherche les tricots rayés, Armelle bronze et Antoine apprécie la côte à l'os au milieu du lagon !

 

 

 

 

 

Retour sur le Caillou, on randonne dans le Parc de la Rivière Bleue, sous le soleil. Les enfants font le plein de cailloux, chrome, latérite, garniérite, etc... les poches sont lourdes au retour !

 

 

On monte ensuite en brousse, avec une nuit sous la tente à Farino et ses 12° au réveil, brrr ! Promenade à la petite cascade, randonnée dans le Parc des Grandes Fougères, rencontre avec les cagous, qui se laissent approcher de près.

 

 

On plante ensuite la tente au ranch de Pocquereux, avec des voisins « typiques »... Cette fois, 9° au réveil, ça fait bien 4 ans qu'on n'a pas eu aussi froid, et on n'est vraiment pas équipés ! On termine la semaine par une journée à la foire de Bourail, l’événement de l'année en Calédonie. Stock-car, concours du plus beau poulet, marquage du bétail, rodéo et deuxième édition de la claquette cup, la presque internationale compétition de lancer de claquettes, avec un record à battre de plus de 60 mètres... Tout ça bien sûr au milieu des cow-boys, ambiance en pays caldoche...

 

 

 

 

 

 

 

Trois semaines plus tard, nos visiteurs se sont faits aux happy-hours au Bout du Monde ou à la Baie des Citrons, commencent à connaître le répertoire des Trois Petits Cochons (Coline, tu as fait la bise à des rock-stars internationales locales !), et ne disent plus" tongs" ou "cerf" mais "claquettes" et "cerfff"...

Après cette parenthèse, retour au boulot pour tout le monde. Merci d'être venus nous voir et à bientôt !

Tata comme on dit chez nous...

TPL_BEEZ5_ADDITIONAL_INFORMATION