Transpacifique

Transpacifique

Départ prévu début mai de Santa Cruz (Galapagos) pour Fatu Hiva ou Hiva Oa (Marquises). La distance est d'environ 3000 milles (un peu plus de 5500 km), nous espérons mettre moins de quatre semaines si le vent est favorable... !

Traversée du Pacifique


2ème jour de navigation
Position à 18h UTC : 1°40S - 91°51W
Cap au  226° - vitesse 5,5 nœuds
Distance parcourue : 112 milles

Nous avons quitté presque à regret Santa Cruz hier matin, après 7 semaines de découverte des Galapagos, et sans avoir l'impression d'en avoir fait le tour. Adieu otaries, tortues géantes, iguanes et autres bestioles, il est possible que l'archipel se ferme prochainement à la plaisance, en tout cas dans des budgets abordables...
C'est aussi la fin des pays à « zarpe » et des formalités avec agent, toujours un peu fastidieuses, et qui ne devraient pas nous manquer !
Départ à petite vitesse, nous en profitons pour terminer de mettre le bateau en configuration « traversée » : détacher l'ancre pour la caler au fond de la baille, caler les bidons de gasoil et ranger le carré, ce qui n'empêchera pas une partie des livres de faire un vol plané dans la nuit ! Le vent est au SSO, ce qui nous oblige à faire un cap OSO, au près, sur une mer qui passe dans la nuit de calme à agitée. Ça secoue un peu, mais le temps est au grand beau et nous avançons à la voile, nous prenons notre mal en patience en attendant de retrouver des allures portantes.


3ème jour de navigation
Position à 18h UTC : 2°17S - 94°02W
Cap au  267° - vitesse 7 nœuds
Distance parcourue : 140 milles

Le 3ème jour de navigation est toujours un jour charnière : la fatigue des deux premiers jours s'estompe, on commence à trouver le rythme des quarts et à s'habituer aux mouvements du bateau. Nous avons abattu la nuit dernière, prenant une route un peu plus ouest, et passant ainsi du près au largue, ce qui est nettement plus confortable. La houle est forte mais assez longue, et le vent a augmenté un peu, passant de 10 à 15 nœuds. Il s'est aussi réchauffé, et nous avons trouvé ce matin huit poissons volants sur le pont du bateau, deux signes que nous approchons de la zone des alizés.  La canne à pêche est à poste, et nous avons remis notre première touche à l'eau : une jeune daurade coryphène de 50 cm, trop petite pour être mangée, celle-ci s'en sort bien ! Depuis que nous avons quitté les Galapagos, rien à l'horizon, nous sommes seuls dans le grand désert marin...


4ème jour de navigation
Position le 8 mai à 18h UTC : 2°39S-96°49W
Cap au 265° - vitesse 7,85 nœuds
Distance parcourue : 169 milles

Au petit matin, les grains se succèdent et le vent forcit. Nous avons pris deux ris dans la grand'voile, par 25 nœuds de vent de travers, avec une houle du sud qui s'est creusée dans la nuit. Dans la matinée, après plusieurs averses, le ciel s'éclaircit, et nous filons à 7-8 nœuds toujours sous voilure réduite. C'est assez inconfortable, il faut se tenir sans cesse pour garder l'équilibre, les serre-casseroles sont ressortis du placard et le repas vole à travers le bateau... !
Nouvel échec sur le front de la pêche : après le Zzzzzziou caractéristique de la ligne qui se dévide sur plusieurs dizaines de mètres, plus rien... cette fois-ci, ce n'est pas le bas de ligne qui a cassé, mais la ligne elle-même... trop gros pour nous !
Après avoir été l'un des premiers hommes à traverser l'Atlantique en pyjama, Matthieu a décidé de réitérer cet exploit sur le Pacifique. Jusqu'à maintenant, c'est un sans-faute ! Léa, elle, alterne entre pyjama et déguisement. Pour l'instant, aucun des deux n'a demandé si on était encore loin...


5ème jour de navigation et Grand Jeu Concours de Pronostic
Position le 9 mai à 18h UTC : 2°55S-99°25W
Cap au 264° - vitesse 8 nœuds
Distance parcourue : 158 milles

Hier, en début de soirée, le vent et la houle ont forci et nous avons préféré affaler la grand'voile pour réduire les surfs et dormir un peu plus tranquille. Après une nuit presque reposante à 5,5 noeuds, la houle est maintenant un peu plus arrière que travers, nous avons donc remis tout le génois et la grand'voile à 2 ris et nous atteignons les 10 nœuds en surf, 8 nœuds en moyenne. Nous allons trop vite pour pêcher, et l'idée de nettoyer un poisson dans trois mètres de creux plaît moyennement à Greg...

Grand Jeu Concours de Pronostics
Nous avons franchi les 500 premiers milles cette nuit, en un peu plus de 80 heures, il nous reste ce midi 2400 milles à parcourir jusqu'à Hiva Oa. Nous vous proposons de parier sur notre date et heure d'arrivée (en heure locale bien sûr!) via les commentaires qui s'affichent en bas de page (merci Gaet pour la logistique!).
1er et unique lot : un séjour de trois semaines (négociable) à bord, en pension complète, avec skippette et hôte, billet d'avion A/R non compris. Attention, lot exclusivement réservé aux participants métropolitains (et la Réunion). Les autres participants peuvent échanger ce lot contre leur poids en aïoli lors d'apéro à bord.
A vos paris, participation valable jusqu'au 17 mai 2012 !


7ème jour de navigation

Position le 11 mai à 18h UTC : 4°01S-104°54W
Cap au 243° - vitesse 5,5 nœuds
Distances parcourues : 172 milles le 10 et 164 milles le 11

La houle est moins haute et plus longue, mais le vent a baissé aussi depuis 48h. Notre bonne moyenne de ces derniers jours commence à diminuer... Hier, nous avons remis une ligne à l'eau et pêché un thon de 6kgs. La moitié a été mangée à la tahitienne hier soir, le reste sera cuisiné ce midi à la malaisienne. Un régal !
Le temps est toujours aussi beau, avec quelques passages nuageux sans conséquence, et le bilan électrique est positif, ce qui nous permet de charger les ordis et faire tourner le dessalinisateur. Quelle différence avec la transatlantique où nous comptions chaque ampère et chaque goutte d'eau ! Les journées passent rapidement, lecture, jeux de société, films. On passe pas mal de temps aussi à se faire à manger, et entre deux siestes à observer la mer et la course des nuages. Bref, on ne s'ennuie pas encore !
Petit indice pour ceux qui veulent pronostiquer notre date et heure d'arrivée : nous avons quitté la route orthodromique et pris un cap plus sud pour aller chercher le vent...




9ème jour de navigation

Position le 13 mai à 18h UTC : 4°57S - 108°56W
Cap au  255° - vitesse  6,5 nœuds
Distances parcourues :  119 milles le 12 et 132 milles le 13

Nous avons franchi hier les premiers 1000 milles entre les Galapagos et les Marquises, moins d'une semaine après le départ, et il était dit que cela ne se ferait pas sans péripétie... La drisse de GV a du subir un frottement anormal (nous soupçonnons une cadène mal placée en tête de mât) et constatant son mauvais état, nous avons préféré nous passer de grand'voile une bonne partie de la nuit puis de la journée. A ce genre de problème en tête de mât, il n'y a qu'une seule solution : il faut monter ! J'ai piteusement proposé de le jouer à pile ou face, mais Greg a généreusement refusé, et s'est donc retrouvé à 15 mètres de haut, dans la houle, au milieu de l'océan, à défaire le nœud de drisse, avant que nous ne la raccourcissions de quelques mètres, puis à remonter la refixer, toujours dans la houle... Quand on sait qu'il faut se tenir sur le pont du bateau pour ne pas tomber, imaginez l'amplitude des mouvements du mât 15 mètres plus haut...
Naviguer sous génois seul est évidemment beaucoup plus lent, mais peut-être qu'il faudra s'y résoudre. Ce matin, moins d'une journée après avoir décalé la drisse, on constatait un nouveau point d'usure au même endroit... Cette fois-ci on tente autre chose : on fait passer la balancine par le chemin de la drisse et inversement, en espérant que ce qui usait la drisse s'en prenne maintenant à la balancine, dont on peut se passer pour naviguer. Affaire à suivre...
Nous ne sommes pas tout à fait seuls, un cargo est passé à quelques milles hier, se dirigeant vers le sud. Par contre, les oiseaux qui semblaient nous suivre depuis les Galapagos se font plus rares, un seul entre hier et aujourd'hui.
Autre changement, nous avons reculé l'horloge du bord d'une heure, nous sommes maintenant en UTC-7, un peu en retard sur le fuseau horaire de la longitude où nous nous trouvons, mais à bord, c'est le soleil qui décide...


11ème jour de navigation

Position le 15 mai à 18h UTC :5°50S - 114°34W
Cap au  261° - vitesse 8 nœuds
Distance parcourue :  169 milles le 14/5 et 172 milles le 15/5

Joyeuse Fête de la Moitié ! Si cette fête n'apparaît pas sur votre calendrier, c'est normal, nous vivons dans un monde un peu à part, où chaque jour nous comptons nos milles parcourus, et ça y est, nous sommes à mi-chemin entre les Galapagos et les Marquises.
Ces dernières 48 heures ont été un peu folles, avec un réveil des alizés, qui sont passés de 15 à 30 nœuds, levant rapidement une mer courte avec des creux de plus de 3 mètres. Eol filait à 9-10 nœuds à la lueur des étoiles, la lune n'étant pas encore levée. Derrière le bateau, le sillage était phosphorescent, et on distinguait le blanc des crêtes des vagues autour de nous... Régulièrement, l'une d'elles nous rattrapait et tentait de s'inviter à bord, escaladant la coque babord et montant à l'assaut du roof... Au bout d'un moment, il faut se rendre à la raison, le bateau surtoilé a tendance à lofer, et c'est fatiguant pour nous comme pour le gréement, il faut réduire. Nous passons la nuit grand'voile à 2 ris et génois partiellement enroulé, à plus de 8 nœuds de moyenne quand même. Le vent semble maintenant s'être établi à un petit 25 nœuds, ce qui nous permet de garder une bonne vitesse avec un peu moins d'inconfort. Encore 1500 milles devant nous...

Il vous reste deux jours pour pronostiquer notre date et heure d'arrivée... Attention, mi-chemin ne veut pas dire mi-temps... les aléas du voyage à la voile... !
Quant à nous, ne pouvant pas lire vos commentaires en navigation (la technologie a ses limites) nous aurons la surprise dès que nous aurons une connexion internet aux Marquises.

13ème jour de navigation

Position le 17 mai à 18h UTC : 7°22S - 119°49W
Cap au  259° - vitesse 5 nœuds
Distance parcourue :  173 milles le 16/5 et 156 milles le 17/5

Aujourd'hui, c'est la Saint Dix Mille Milles ! Les occasions de faire la fête ne manquent pas en navigation, et nous ne pouvions quand même pas ne pas fêter le 10 000ème mille parcouru depuis notre départ de Canet-en-Roussillon il y a 19 mois. Nous n'osions pas à l'époque imaginer que nous irions si loin...
Le vent a bien baissé depuis cette nuit, revenant de 25 à 15 nœuds, tout en s'orientant davantage à l'est. Nous naviguons maintenant voiles en ciseau, plein vent arrière, ce qui nous permet de faire un cap plus ouest que sud, et de rester dans la veine de courant favorable. La vitesse diminue mais le confort augmente...


15ème jour de navigation
Position le 19 mai à 18h UTC : 8°13S - 123°44W
Cap au  269° - vitesse 5,5 nœuds
Distance parcourue :  138 milles le 18/5 et 108 milles le 19/5

Plus de vent. On affale. A l'approche d'un grain, on renvoie de la toile (le monde à l'envers...). Un bord en ciseau, puis sur l'autre amure. Oups, empannage. Grand largue sur un bord, trop sud. Sur l'autre bord, trop nord. Pétole, nuit sous génois seul. Quand ça ne veut pas...
Nous ne sommes pas seuls ! Un cargo il y a deux nuits à quelques milles. On apprend aussi que Céramaje nous a doublé, passant à quelques 50 milles dans notre sud. On ne peut pas lutter contre leur Fredys 49... Quelques oiseaux toujours, dont un fou qui a fait quatre fois le tour du bateau avant de repartir. Étonné de nous voir là ? Une grande daurade, aussi, qui nous nargue en nageant en surface à côté du bateau, dédaignant notre pieuvre en plastique au bout de la ligne.
Moins de 1000 milles maintenant, mais, avec un vent capricieux, et nous n'osons pas calculer notre ETA. Nous sommes depuis ce matin en UTC-8, toujours plus à l'ouest, toujours plus au sud aussi, avec la Croix du Sud qui monte chaque nuit un peu plus haut dans le ciel, et la Grande Ourse qui descend...


17ème jour de navigation
Position le 21 mai à 18h UTC : 8°46S - 127°56W
Cap au  251° - vitesse 5,5 nœuds
Distance parcourue :  130 milles le 20/5 et 125 milles le 21/5
Distance restante  jusqu'à Hiva Oa : 664 milles

Nous ne comptons plus, nous décomptons. Pas trop fort et de façon pas trop précise pour ne pas attirer la malchance, le calcul dépendant de toute façon toujours du vent que nous aurons dans les prochains jours. Les fichiers gribs annoncent une augmentation du vent, ensuite nous essaierons de gérer la vitesse pour arriver de jour au mouillage. En attendant les jours passent doucement. On ne s'ennuie pas encore, mais on serait quand même contents d'arriver... Les enfants, eux, ne sont pas au bout de leurs jeux, de leurs livres et de leurs petites histoires. On passe beaucoup de temps à lire, à jouer aux jeux de société, à dormir, et à se préparer à manger ou à manger. Bœuf bourguignon ou ratatouille cuisinés et mis en conserve par nos soins à Panama, aïoli, fish and chips avec une bonite fraîchement pêchée, pancakes ou pain frais au petit déjeuner, on manque peut-être de légumes frais, mais on ne va pas se laisser mourir de faim !


19ème jour de navigation
Position le 23 mai à 18h UTC : 9°29S - 132°55W
Cap au  259° - vitesse 7,3 nœuds
Distance parcourue :  141 milles le 22/5 et 162 milles le 23/5
Distance restante  jusqu'à Hiva Oa : 364 milles

Ralentir dès maintenant pour arriver tranquillement dans la journée de samedi, ou espérer que les moyennes restent bonnes de façon à arriver avant la nuit vendredi ? Voilà la question qui nous occupe depuis hier, entraînant calculs à n'en plus finir et suppositions sur le vent à venir... Il faut aussi réussir à conserver un cap pas trop sud si on ne veut pas tirer des bords à l'arrivée, sans pour autant trop ralentir le bateau. Vous voyez qu'on ne s'ennuie pas...


21ème jour de navigation
Position le 25 mai à 18h UTC : 9°37S - 137°19W
Cap au  265° - vitesse 4,6 nœuds
Distance parcourue :  151 milles le 24/5 et 117 milles le 25/5
Distance restante jusqu'à Hiva Oa : 102 milles

Voici près de 24 heures que nous nous traînons sous génois seul, de façon à approcher Hiva Oa demain au lever du jour plutôt que ce soir. Il faut croire que nous ne sommes pas pressés d'arriver... !
15 nœuds de vent, du soleil et une petite houle d'est qui nous pousse gentiment, les conditions sont plutôt bonnes pour notre dernière journée et notre dernière nuit en navigation.

On y est !

Samedi 26 mai, après 20 jours et 22 heures de navigation, nous sommes arrivés à Hiva Oa, dans un paysage magnifique, accueillis par les copains de Panama et des Galapagos. On a traversé le Pacifique !

TPL_BEEZ5_ADDITIONAL_INFORMATION